L’appel de l’aube…

jourdaincbernardperroy.jpg

Rives du Jourdain  © Bd Perroy


L’aube coiffe

sans distinction

l’eau et la terre.

 

Elle asperge de sa lumière

tous les visages,

tous les rivages du cœur,

toutes nos lourdeurs

et nos rides…

 

Elle entame petit à petit

toutes les plaies indurées

et ces barrières construites

avec le temps,

 

piètres vêtements

pour protéger quoi

de nos abîmes intérieurs ?


Bernard Perroy


*

0 Réponses à “L’appel de l’aube…”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




Kciopoetik |
lepetitmachiavel |
Vagues poétiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Littérature Francophone I
| princesssolitaire
| zapara